ARZUELA Project

Arzuela

En plus du mod Armée Française pour ArmA 2, un autre mod est, en secret, en préparation par notre studio depuis plus d’un an. Ce projet, nommé ARZUELA, met en scène l’armée fictive d’un pays d’Amérique Latine : Arzuela. A l’origine, ce mod était principalement une île mais nous pensons aujourd’hui que seul un mod contenant l’armée arzuelienne pourra voir le jour.

Présentation :

Découverte peu après les îles Galapagos plus au nord, en 1535, Arzuela fut aussitôt exploré et colonisé par les Espagnols. Les quelques indigènes s’y trouvant furent réduis à l’esclavage et tous moururent très rapidement de fatigue ou par les maladies apportées par les colons.

De 1535 à 1822, la population de l’île d’Arzuela est essentiellement composé d’espagnol et par quelques esclaves venus d’Afrique. Elle était souvent exploité pour son or et son argent.

A partir de juillet 1822, l’île fut proclamé comme territoire de la Grande Colombie jusqu’en 1830 et fit partit de la province équatorienne de Galápagos à partir de 1832.

A partir de 1920, plusieurs indépendantistes réclamèrent l’indépendance d’Arzuela vit à vit de l’Équateur. Après 20 ans de guerre civile entre indépendantistes arzueliens et le gouvernement équatorien, l’île accède à son indépendance grâce au protocole de Rio du 29 janvier 1942 suite à la défaite de l’Equateur durant la seconde guerre équato-péruvienne.
Suite à son indépendance, Arzuela mets en place une république. C’est au cours de la guerre froide, dans la moitié des années 1960, que vint des dissidents politiques armés entre les partis aux pouvoir et les oppositions. Ce conflit, qui dura près de dix ans, aboutit à un accord entre les différents partis au profit du parti marxiste arzuelien.

Cette accord, défavorable à la politique étrangères des États-Unis durant la guerre froide, celle-ci finança secrètement un coup d’état. Ce putsch composé de plusieurs haut-officiers de l’armée arzuelienne non favorable au régime pro-soviétique en place, c’est le chef d’état major de l’armée de l’air, le général Alejandro Rodigue, qui supervisa le coup d’état.
Le 29 janvier 1983, lors du 41e anniversaire, l’armée prit d’assaut le palais présidentiel. Le soir même, Alejandro Rodigue dissout le parlement et instaure un régime militaire. Le parti marxiste est aussitôt réprimé.
Mais en quelques mois, le pays connait un nouveau conflit armé impliquant l’armée à des guérillas marxistes, les FARA (Forces armées révolutionnaires d’Arzuela). Il est composé d’ex-membres du parti marxiste arzuelien et d’anti-Rodigueriste.

   
   

WORK IN PROGRESS !!!

Catégories : ARZUELA Project

Laisser un commentaire